• 01-73-30-95-94

De quelle puissance de compteur ai-je besoin ?

De quelle puissance de compteur ai-je besoin ?

De quelle puissance de compteur ai-je besoin ?

Exprimée en kilovoltampère ou kVa, la puissance d’un compteur électrique est la consommation maximale d’électricité possible à un moment donné. Ainsi, plus la puissance de votre compteur est élevée, plus il vous est possible d’utiliser des appareils électriques énergivores simultanément. Si vous surpassez la puissance que vous avez souscrite, votre installation risque de disjoncter. En revanche, vous payerez plus cher le prix de votre abonnement si vous optez pour un compteur à puissance trop élevée. Il est donc important de déterminer avec précaution la puissance de son compteur d’électricité de manière à ce qu’elle ne soit ni trop élevée pour éviter le gaspillage, ni trop basse pour éviter les disjonctions.

Puissance souscrite et puissance de raccordement

Il faut bien différencier la puissance de raccordement et la puissance souscrite. D’abord, la puissance de raccordement correspond à la puissance maximale que l’installation électrique peut supporter. C’est la limite physique qui est définie lors du raccordement du logement au réseau Enedis, ancien ERDF. La puissance souscrite, quant à elle, est la puissance maximale que le consommateur peut utiliser sur le réseau électrique. Elle dépend du contrat d’électricité auquel le client a souscrit. Cette puissance souscrite ne doit pas surpasser la puissance de raccordement. Dans le cas d’un dépassement, un disjoncteur est programmé pour suspendre l’alimentation électrique. Néanmoins, vous pouvez augmenter la puissance souscrite au-delà de la puissance de raccordement dans la mesure où vous faites effectuer des travaux qui modifieront l’installation électrique.

Quelle puissance de compteur choisir pour mon logement ?

Afin de déterminer correctement la puissance de compteur adaptée à votre logement, il convient de calculer la puissance cumulée de vos appareils électriques susceptibles d’être utilisés en même temps. Généralement, ces postes de consommation concernent le chauffage, l’éclairage, les appareils électroménagers et la production d’eau chaude. Cependant, de tels calculs ne sont pas nécessaires pour les particuliers. La puissance de leur compteur d’électricité peut être estimée à partir de la taille du logement concerné et des types d’appareils électriques branchés : chauffage, eau chaude, ou autres.

-3 kVa est parfait pour un petit logement qui n’utilise pas de chauffage électrique et qui est doté d’un équipement électroménager de base.

-Le compteur 6 kVa correspond au besoin de la majorité des ménages français. Il est adapté à un logement d’une superficie d’environ 60 m2 chauffé à l’électricité ou bien une grande maison (80 à 100m2) non chauffée à l’électricité.

-9 kVa est indiqué pour les grands logements de plus 80 m2, entièrement chauffés à l’électricité.

-12 kVa est, par ailleurs, nécessaires pour les grandes maisons d’une superficie supérieure à 150 m2, chauffées à l’électricité et qui utilisent plusieurs équipements électriques comme un congélateur ou une piscine chauffée.

-Les puissances entre 15 à 36 kVa sont réservées pour les entreprises ou les très grands logements qui disposent de nombreux équipements électriques.

 

root_62r3p1p0

Laisser un commentaire