• 01-73-30-95-94

Author Archives: root_62r3p1p0

Tarifs heures creuses, heures pleines, comment ça marche ?

Tarifs heures creuses, heures pleines, comment ça marche ?

 

Actuellement la majeure partie des foyers français disposent d’un compteur intégrant deux options tarifaires différentes. Notamment, le tarif en Heures pleines et celui en Heures creuses. Ce style tarifaire est parfait pour les ménages dits « gros consommateurs d’électricité ». Il s’agit souvent de familles équipées d’appareils électriques en nombre. En plus de réduire le prix du Kilowattheure, le dispositif HP/HC contribue à la qualité, la sécurité et l’efficacité de votre réseau électrique sans modifier votre pic de consommation.

Tarifs heures creuses, heures pleines, Kesako ?

De manière simple, l’option HP/HC est un paramétrage imposé à votre compteur pour profiter d’un tarif électrique plus avantageux. Pour bénéficier de l’économie, il est préférable d’utiliser ce dispositif sur des plages horaires bien définies, à savoir, 8 heures par jour. Pour un gros consommateur, ce type de contrat peut s’avérer intéressant, s’il utilise une part importante de leur électricité dans les heures creuses. Pour ceux qui font appels aux énergies renouvelables, ils peuvent rester sur le tarif de base et bénéficier d’un prix unique sur le kilowattheure, et ce, à tout moment de la journée.

La plage d’horaire Heures pleines/Heures creuses

La plage horaire pour le tarif heures creuses/heures pleines est fixée par le gestionnaire de réseau de distribution ENEDIS. Celle-ci varie selon la région ou la ville dans laquelle vous vous trouvez. Généralement, la période d’heures creuses est définie de 22 h à 06 heures du matin ou de minuit à 08 heures du matin. Cependant, pour connaître la plage horaire appliquée dans votre commune, il est conseillé de consulter le site d’ENEDIS.

Notez que, pour jouir de l’option tarifaire HC/HP, il n’est pas nécessaire de passer par votre fournisseur d’énergie (EDF, Direct Energie, Engie, etc). Il suffit de faire appel au gestionnaire du réseau de distribution. Une fois les formalités administratives réglées, un agent se chargera de configurer votre compteur.

 

root_62r3p1p0
Comparez les offres des fournisseurs d’électricité par téléphone/par internet

Comparez les offres des fournisseurs d’électricité par téléphone/par internet

Depuis que le marché de l’énergie s’est ouvert sur la concurrence, les consommateurs français peuvent choisir entre plusieurs fournisseurs d’électricité et de gaz. Ainsi, parallèlement aux offres à tarifs réglementés, d’autres propositions dites « à prix de marché » sont apparues. Toutefois, avant de conclure chez un fournisseur, il est important de bien comparer les différentes offres en fonction des critères qui vous sont importants comme le prix du kWh, les frais annexes ou encore la qualité de services des fournisseurs.

Faire des économies en changeant de fournisseur

Si de nombreux ménages sont inquiets face à l’envol du montant de leur facture d’énergie, très peu ont franchi le pas pour changer d’approvisionneur en électricité. Pourtant, faire jouer la concurrence entre les fournisseurs peut faire réaliser des économies. En effet, de nombreuses offres à bas prix sont apparues sur le marché de l’électricité et sont ouvertes à tous types de consommateurs. Mais ces offres doivent être sélectionnées selon l’habitude de consommation du client. Afin d’identifier le meilleur fournisseur d’électricité, vous pouvez parfaitement procéder à un comparatif en ligne ou également par téléphone.

Les fournisseurs d’électricité sur le marché français

Il existe plus de 180 fournisseurs d’électricité en France, mais seulement une quinzaine est présente sur l’ensemble du pays. EDF monopolise le marché du tarif réglementé : il a la confiance de la majorité des Français malgré ses prix plutôt élevés. Par ailleurs, des fournisseurs dits « alternatifs » commercialisent l’électricité à prix de marché. On peut citer par exemple Direct Energie, le leader de ces fournisseurs alternatifs, élu « service client de l’année 2016 ». Parmi les approvisionneurs en électricité les moins chers, il y a Planète Oui, Alterna et Lampiris. Le fournisseur historique de gaz Engie propose également des offres d’électricité dont l’offre Happe-e est particulièrement intéressante.

Tarif réglementé, prix fixe ou indexé : lequel choisir ?

Le tarif réglementé est le prix proposé par la Commission de régularisation de l’énergie ou CRE et fixé par les pouvoirs publics. Il s’agit notamment du prix de l’électricité commercialisée par EDF. Lorsque l’énergie électrique n’est pas commercialisée par cette entreprise, il est vendu au prix du marché et chaque fournisseur peut choisir librement leur tarif.

Par ailleurs, le prix du marché peut être fixe ou indexé. Il est fixe quand le fournisseur s’engage sur un tarif pendant une durée de 1, 2 ou 3ans, stipulé dans le contrat. Dans ce cas, le coût du kWh ne changera pas jusqu’à la fin du contrat même si le tarif réglementé augmente à de nombreuses reprises. Par contre, le prix est indexé quand le fournisseur indexe son prix sur un indice. Le coût du kWh va ainsi évoluer de la même façon que le tarif réglementé en conservant le même écart.

Comparer les offres par téléphone

Une plateforme d’aide aux consommateurs a été mise en place afin que vous puissiez comparer les offres par téléphone. Que vous soyez particulier, professionnel, une entreprise ou autre, une équipe attentive est à votre écoute et traitera vos demandes avec rapidité. Ainsi, vous pouvez contacter une équipe d’expert à tout moment et vous renseigner sur la meilleure offre qui soit adaptée à votre profil de consommateur. Vous pouvez aussi vous faire rappeler gratuitement en notant votre numéro de téléphone dans la case indiquée à cet effet.

Comparer les offres en ligne

Le comparateur en ligne permet de faire son choix aisément et en toute connaissance de cause. Effectivement, il vous expose toutes les offres intéressantes qui proviennent de plusieurs fournisseurs et qui correspondent à votre habitude de consommation. À vous ensuite d’identifier celle qui vous convienne en fonction de vos critères de choix. Le comparateur est par ailleurs très simple à utiliser. Il suffit que vous remplissiez un formulaire indiquant votre profil de consommateur afin de pouvoir évaluer les offres qui présentent les prix les plus avantageux.

root_62r3p1p0
De quelle puissance de compteur ai-je besoin ?

De quelle puissance de compteur ai-je besoin ?

Exprimée en kilovoltampère ou kVa, la puissance d’un compteur électrique est la consommation maximale d’électricité possible à un moment donné. Ainsi, plus la puissance de votre compteur est élevée, plus il vous est possible d’utiliser des appareils électriques énergivores simultanément. Si vous surpassez la puissance que vous avez souscrite, votre installation risque de disjoncter. En revanche, vous payerez plus cher le prix de votre abonnement si vous optez pour un compteur à puissance trop élevée. Il est donc important de déterminer avec précaution la puissance de son compteur d’électricité de manière à ce qu’elle ne soit ni trop élevée pour éviter le gaspillage, ni trop basse pour éviter les disjonctions.

Puissance souscrite et puissance de raccordement

Il faut bien différencier la puissance de raccordement et la puissance souscrite. D’abord, la puissance de raccordement correspond à la puissance maximale que l’installation électrique peut supporter. C’est la limite physique qui est définie lors du raccordement du logement au réseau Enedis, ancien ERDF. La puissance souscrite, quant à elle, est la puissance maximale que le consommateur peut utiliser sur le réseau électrique. Elle dépend du contrat d’électricité auquel le client a souscrit. Cette puissance souscrite ne doit pas surpasser la puissance de raccordement. Dans le cas d’un dépassement, un disjoncteur est programmé pour suspendre l’alimentation électrique. Néanmoins, vous pouvez augmenter la puissance souscrite au-delà de la puissance de raccordement dans la mesure où vous faites effectuer des travaux qui modifieront l’installation électrique.

Quelle puissance de compteur choisir pour mon logement ?

Afin de déterminer correctement la puissance de compteur adaptée à votre logement, il convient de calculer la puissance cumulée de vos appareils électriques susceptibles d’être utilisés en même temps. Généralement, ces postes de consommation concernent le chauffage, l’éclairage, les appareils électroménagers et la production d’eau chaude. Cependant, de tels calculs ne sont pas nécessaires pour les particuliers. La puissance de leur compteur d’électricité peut être estimée à partir de la taille du logement concerné et des types d’appareils électriques branchés : chauffage, eau chaude, ou autres.

-3 kVa est parfait pour un petit logement qui n’utilise pas de chauffage électrique et qui est doté d’un équipement électroménager de base.

-Le compteur 6 kVa correspond au besoin de la majorité des ménages français. Il est adapté à un logement d’une superficie d’environ 60 m2 chauffé à l’électricité ou bien une grande maison (80 à 100m2) non chauffée à l’électricité.

-9 kVa est indiqué pour les grands logements de plus 80 m2, entièrement chauffés à l’électricité.

-12 kVa est, par ailleurs, nécessaires pour les grandes maisons d’une superficie supérieure à 150 m2, chauffées à l’électricité et qui utilisent plusieurs équipements électriques comme un congélateur ou une piscine chauffée.

-Les puissances entre 15 à 36 kVa sont réservées pour les entreprises ou les très grands logements qui disposent de nombreux équipements électriques.

 

root_62r3p1p0
EDF : les contacts selon votre région

EDF : les contacts selon votre région

EDF est le premier fournisseur d’énergies en France. L’entreprise est spécialisée dans l’approvisionnement en électricité et en gaz dans la majorité des foyers français. Pour mieux répondre aux demandes des abonnés et assurer une meilleure proximité, EDF dispose d’un service clientèle de qualité. Que ce soit par téléphone, par mail ou par courrier postal, EDF sera à votre écoute.

Les contacts EDF pour les particuliers

Les numéros de contact d’EDF varient selon la nature des demandes. Pour les particuliers, le service client vous accueille du lundi au samedi de 8 h à 21 h au numéro 09 62 32 15 15. Cette ligne non surtaxée permettra de poser différentes questions concernant le contrat d’abonnement. Vous aurez également toutes les informations pour les nouvelles souscriptions. Pour le paiement des factures et la déclaration des relevés de compteur, le serveur vocal 08 00 12 33 33 est joignable gratuitement via un poste fixe. Enfin, EDF vous répondra sur sa ligne 39 29 par rapport aux rénovations et aux travaux électriques effectués sur votre lieu de résidence. La création d’un compte personnel dans l’espace client en ligne reste le moyen le plus pratique et le plus rapide pour contacter EDF. Vous pouvez aussi envoyer un courrier postal à EDF SERVICES CLIENTS TSA 20012 41975 Blois CEDEX 9.

Les contacts dédiés aux entreprises

Un service spécial est dédié pour l’accueil des entreprises qui travaillent avec EDF. Le numéro consacré aux clients EDF Pro est le 08 10 33 37 76. Pour le prix d’un appel local, la ligne est ouverte de 8 h 30 à 18 h. Vous pouvez aussi envoyer un fax au 08 10 72 10 17. En vous inscrivant sur l’espace pro dans le site du fournisseur, vous serez en contact direct avec des conseillers qui vous répondront dans les plus courts délais. Pour les clients grands compte d’EDF Entreprises la ligne nationale 08 20 82 13 33 est disponible pour le cout d’un appel local. Le service clientèle des entreprises est aussi joignable par courrier postal auprès des bureaux régionaux. Vous trouverez les coordonnées des agences les plus proches de votre zone d’activité sur le site d’EDF. Un formulaire de contact en ligne dans l’espace pro permettra de poser les questions relatives à votre contrat.

Les coordonnées supplémentaires

Le siège d’EDF est situé à Paris dans le 8ème arrondissement. Vous pouvez les joindre en appelant le 01 40 42 22 22 ou en envoyant un courrier postal au 20-30, avenue de Wagram 75008 Paris. Depuis l’étranger vous pouvez contacter EDF en composant le 00 339 69 39 44 11. Concernant les raccordements et les dépannages par contre, vous devriez appeler le gestionnaire du réseau de distribution « ENEDIS » anciennement ERDF. Vous les aurez directement au 09 72 67 50 suivis des deux chiffres du code de votre département. Il existe des numéros spécifiques à chaque région pour les demandes de raccordement des nouveaux logements. Il est aussi possible d’effectuer une demande de raccordement via un courrier postal ou numérique. Les différentes coordonnées sont disponibles sur la page officielle d’ENEDIS.

root_62r3p1p0
Le compteur Gazpar, quoi en penser ?

Le compteur Gazpar, quoi en penser ?

 

Selon la loi sur la transition énergétique, les compteurs communicants Gazpar seront installés progressivement dans toute la France entre 2017 et 2022. Leur installation fait pourtant l’objet de controverses dans quelques communes. Voici quelques points sur les avantages et les inconvénients de ces nouvelles installations tant contestées que GRDF compte mettre en place.

Compteur intelligent, comment ça marche ?

Gazpar présente comme principaux avantages : facturation précise, relevé automatique de consommation de gaz, possibilité de pilotage à distance par le gestionnaire de réseau. En gros, cette modernisation vous permet de suivre en ligne quotidiennement vos consommations. Pour ce faire, il suffit de vous rendre sur l’espace personnalisé de « grdf.fr ». Le compteur en question est muni d’un module radio qui transmet deux fois par jour vos données de consommation à un concentrateur se trouvant sur votre toit. Ce concentrateur est quant à lui équipé d’une carte SIM, et se charge par la suite d’envoyer les données reçues au système d’information de GRDF. Et c’est finalement au tour de GRDF de les traiter et de les mettre à votre disposition.

Les inconvénients du compteur Gazpar ?

Étant donné que le compteur appartient au gestionnaire de réseau, les consommateurs ne peuvent pas refuser sa pose. Son utilisation est pourtant néfaste pour la santé, selon différentes études. En outre, ces appareils exposent ses utilisateurs aux ondes radio. Des ondes qui ont en effet des impacts sur l’environnement, du fait qu’elles multiplient le taux de la pollution électromagnétique. De plus, tous les détails de consommation sont stockés dans le boîtier. Ce qui amène certaines communes à contester contre cette nouvelle installation. Autrement dit, ces compteurs modernisés risquent de porter atteinte à la vie privée des consommateurs en raison des informations détaillées qu’ils fournissent.

 

root_62r3p1p0
Réfléchir à changer de fournisseur ? Pourquoi pas

Réfléchir à changer de fournisseur ? Pourquoi pas

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous êtes tout à fait libre de rompre votre contrat et de contracter un autre fournisseur d’énergie. Ce changement ne nécessite aucun engagement, vous pouvez le faire sans frais ni autres obligations, à chaque fois que vous le souhaitez. De plus, vous pourrez profiter de plusieurs avantages.

Pourquoi changer de fournisseur d’énergie ?

Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007, le changement de fournisseur est devenu une mode. En effet, c’est une solution alternative pour économiser et/ou devenir un éco-consommateur. Passer d’un fournisseur à un autre est financièrement intéressant, car c’est ainsi qu’on peut profiter des réductions proposées par les autres concurrents. C’est donc un excellent moyen pour diminuer les factures mensuelles en énergie.

Changer de fournisseur d’énergie est parfois une question d’écologie. On le fait dans le but de préserver un environnement sain grâce à une consommation responsable. Pour répondre à cette demande, plusieurs offres écologiques sont consultables en ligne. Il vous suffit de vous renseigner à travers le guide de l’électricité verte.

Sachez également que changer de fournisseur permet non seulement de faire des économies, mais aussi de bénéficier du tarif social de l’électricité. Alors, choisissez bien votre fournisseur en procédant à la comparaison des offres disponibles en ligne.

Quand et comment changer de fournisseur d’énergie ?

De manière générale, vous pouvez contracter un nouvel accord auprès d’un autre fournisseur, et ce, quand vous voulez. Aucun frais ni une quelconque somme ne vous seront réclamés pour une nouvelle souscription. Cependant, vérifiez les conditions générales de vente, car certains fournisseurs facturent des frais pour la résiliation s’il s’agit d’une offre à prix de marché.

Pour changer de fournisseur, la démarche à suivre est simple. Il vous suffit de signer un nouveau contrat auprès d’un nouveau fournisseur pour annuler automatiquement l’ancien. L’installation d’un nouveau compteur, ni des travaux ne seront nécessaires. Vous n’avez qu’à suivre les consignes indiquées dans votre contrat en cas de résiliation. Ce changement deviendra officiel dans la limite de 21 jours après signature de votre contrat. Entre temps, vous ne risquez pas une coupure d’alimentation, car votre approvisionnement est pris en charge par le gestionnaire de réseau de distribution.

Sachez que changer de fournisseur n’est pas irréversible. Vous avez le droit de passer à un autre, et même de revenir au précédent à chaque fois que vous le souhaitez. Dans le cas où vous désirez revenir immédiatement aux tarifs réglementés, vous pouvez également effectuer une demande auprès du fournisseur national, EDF.

root_62r3p1p0
Obligation d’aller chez EDF ou pas ?

Obligation d’aller chez EDF ou pas ?

En France, EDF est la principale entreprise de production et de distribution d’électricité dans l’Hexagone. Toutefois, le pays compte également des fournisseurs alternatifs comme Engie, Direct Energie et Lampiris. De ce fait, se souscrire à EDF n’est pas obligatoire. Mais, pour comprendre l’intérêt du public pour ce réseau de distribution national, voici quelques informations à retenir sur cette entreprise.

EDF, un leader national

EDF ou Électricité De France est connu comme étant un leader sur le plan production et commercialisation d’énergie. C’est également le premier producteur électronucléaire attitré du pays et à l’international. Comme l’État détient plus de 84% de son capital, il est devenu une société anonyme aux capitaux publics depuis 2004. C’est pour cette raison que ce réseau de distribution national est une référence dans le secteur de l’énergie, notamment l’électricité.

Pour offrir à la société de consommation une énergie répondant aux normes de sécurité CE, EDF emploi dans ses rangs un personnel expérimenté (plus de 150 000 personnes recrutées à travers le monde). Ce fournisseur présente un tarif réglementé adapté aux besoins de chaque consommateur : ménage, PME et industrie lourde.

EDF et ses principales activités

EDF possède une plateforme spécialisée sur l’ensemble des processus de production et de distributions d’électricité depuis la conception de ses centrales électriques jusqu’à l’attribution d’énergie. Ses activités tournent autour de :

  • la gestion des réseaux de distribution d’énergie
  • la production d’électricité et l’ingénierie
  • la vente et le trading

Ces derniers font d’EDF l’un des acteurs majoritaires du marché de l’électricité. C’est pourquoi un bon nombre de personnes se sentent obligées de passer par ce fournisseur.

 

EDF, une entreprise en pleine évolution

Le géant français dans l’industrie de l’électricité, EDF, ne cesse d’innover son concept. Engagé pour offrir au consommateur des offres et services à la carte, il ajoute le numérique à ses atouts. Pour y arriver, il crée le programme « e-équilibre ». C’est une solution digitale qui permet au client de suivre sa consommation d’électricité au jour le jour. Grâce à ce logiciel, il est possible de visualiser la quantité de kWh consommée par chacun des équipements et le prix de cette consommation. Le fournisseur met également à la disposition de ses clients une application qui facilitera le paiement de votre facture EDF depuis un ordinateur ou un portable.

root_62r3p1p0
Les 4 erreurs à éviter lors d’un changement de fournisseur d’électricité

Les 4 erreurs à éviter lors d’un changement de fournisseur d’électricité

La majorité des foyers français déclarent être préoccupés par le montant de leur facture d’énergie, mais bien peu osent franchir le pas pour changer de fournisseur. Cette réticence s’explique par la méconnaissance de la structure du marché et des démarches à suivre pour quitter son fournisseur d’électricité au profit d’un autre. Or, la marche à suivre est beaucoup plus simple qu’il ne le paraît. Pour vous aider, voici 4 erreurs principales à éviter lors d’un changement de fournisseur d’électricité.

Erreur nº 1 : sauter le pas sans se renseigner sur les critères tarifaires de l’offre

Avant de souscrire à un nouveau contrat, il est recommandé de bien comparer les offres sur le marché afin d’être certain de faire le meilleur choix. Commencez donc par comparer les prix du kWh d’électricité de différents fournisseurs. Vous devez également vous renseigner sur les modes d’évolutions des prix proposés. Les offres réglementées par l’État sont, par exemple, susceptibles d’évoluer une ou deux fois dans l’année. L’évolution des offres des fournisseurs d’énergie alternatifs est, par contre, déterminée dans le contrat. N’oubliez pas de considérer le coût de l’abonnement, car il peut impacter sur le prix de vente total de l’électricité.

Erreur nº 2 : négliger les critères de services

Bien que le coût du kWh d’électricité soit le critère de sélection décisif, vous ne devez pas négliger les services proposés par les fournisseurs potentiels. Il est ainsi conseillé de déterminer le fournisseur qui vous offre les services les plus adaptés à vos besoins et moyens. Pour éviter les mauvaises surprises, prenez compte du service de gestion de la clientèle proposé par le fournisseur : les modes de paiement acceptés, l’assurance impayée, le dépannage… Sachez que le choix de fournisseur n’est pas irréversible. Vous pouvez en changer autant de fois que vous le désirez. Vous bénéficiez, par ailleurs, d’un délai de rétractation de 14 jours à partir de la date de souscription.

Erreur nº 3 : résilier soi-même le contrat en cours

Il est fortement recommandé de ne pas résilier soi-même le contrat avec l’ancien fournisseur. Si vous le faites vous-même, le gestionnaire de réseau de distribution vous facturera les frais de remise en service lors de la nouvelle souscription. En revanche, si vous ne le faites pas, l’ancien contrat sera automatiquement résilié dès que vous aurez conclu un contrat chez un nouveau fournisseur d’électricité. De plus, vous n’aurez aucuns frais de remise en service à payer. Le plus judicieux est donc de contacter directement votre nouveau fournisseur sans résilier vous-même votre ancien contrat.

Erreur nº 4 : omettre de fournir le relevé du compteur actuel

Le relevé du compteur est important pour calculer un index estimé à la date du changement effectif du fournisseur. Ces chiffres, que vous avez lus sur votre compteur, seront pris en compte par le gestionnaire de réseau de distribution. Ce dernier se chargera ensuite de déterminer l’index estimé à la date du changement effectif du fournisseur, puis de le transmettre aussi bien à votre ancien fournisseur qu’au nouveau. Dans le cas où vous omettez de fournir ce relevé de votre compteur, votre nouveau fournisseur enverra un technicien pour le faire. Notez toutefois que cette prestation est facturée à 30€.

 

root_62r3p1p0
Formalité Électricité avant et après son déménagement

Formalité Électricité avant et après son déménagement

Le déménagement requiert de nombreuses démarches administratives que ce soit pour le changement d’adresse ou de fournisseur d’énergie. En ce qui concerne l’électricité, voici un petit guide pour vous aider à réussir votre mutation en toute tranquillité.

Je déménage, ce que je dois faire en amont pour l’électricité

Avant de quitter votre domicile pour une nouvelle adresse, contactez en priorité votre fournisseur d’énergie. Vous devez l’informer sur la date prévue pour votre déménagement. Il vous faut également fixer un rendez-vous pour la résiliation de votre contrat d’électricité. Sachez que les frais ne sont pas à votre charge. Une fois cette étape entreprise, un agent du réseau viendra relever votre compteur afin de rédiger votre dernière facture en bonne et due forme. Une coupure de courant sera peut-être nécessaire pour mettre en sécurité votre installation, et ce, avant l’arrivée des prochains locataires.

Notez que, si votre contrat d’énergie n’est pas révolu avant votre déménagement, vous serez dans l’obligation de régler l’abonnement et la consommation d’électricité sur une période définie entre votre départ et l’arrivée des nouveaux résidents officiels. Cette décision est effective même si vous n’êtes plus le locataire attitré. Si vous êtes dans l’obligation de reporter votre rendez-vous de résiliation, il est de votre devoir d’informer votre gestionnaire de réseau afin qu’il puisse prendre les mesures adéquates. Comme ce n’est pas considéré comme un deuxième rendez-vous, il reste toujours gratuit.

Après mon déménagement : que faire ?

Si la résiliation de votre contrat d’électricité de votre ancienne adresse est achevée, il vous faut à présent souscrire à un nouveau contrat chez le fournisseur de votre choix. Il est en effet important de mettre le compteur à votre nom. Une fois arrivée dans votre nouveau logement, vous devez faire un état des lieux. Cette étape permet de prendre les relevés de consommation du compteur pour faciliter le passage de consommation d’un occupant à un autre, mais également éviter tout risque de coupure lors de votre emménagement. Si l’électricité est coupée lors de votre arrivée, il vous faut prendre un rendez-vous de mise en service.

Si vous vous êtes installé dans un appartement neuf, il faut voir les détails de la formalité « Électricité » avec votre agent immobilier. Dans le cas où votre nouvelle adresse s’agit d’une maison neuve, assurez-vous que le raccordement au réseau électrique a été fait au préalable. Cette tâche doit être effectuée par le fournisseur d’énergie de votre choix.

root_62r3p1p0
Délai de mise en service de mon nouveau compteur

Délai de mise en service de mon nouveau compteur

Un compteur électrique présent dans une habitation doit être enregistré au nom de ses résidents. La demande de mise en service d’un nouveau compteur électrique nécessite quelques démarches particulières. Les délais varient selon les fournisseurs et les caractéristiques de la ligne électrique.

La souscription aux différentes offres des fournisseurs

L’abonnement à une nouvelle proposition tarifaire d’électricité nécessite l’installation d’un nouveau compteur électrique. De nombreux distributeurs proposent leurs services pour vous alimenter en électricité. Les offres sont variées et vous aurez diverses prestations au choix. Avant la souscription à un nouveau tarif, il ne faut pas oublier de résilier l’ancien contrat afin de recevoir une facture de clôture. La demande de mise en service sera disponible après la confirmation de votre forfait à un fournisseur énergétique.

La mise en service pour les logements neufs

Pour une première demande de mise en service, les logements neufs doivent être raccordés au réseau électrique local. Cela nécessite l’intervention d’ERDF ou du service de raccordement régional par l’intermédiaire d’un technicien qualifié. Une fois les installations effectuées, vous pouvez souscrire à une offre auprès des différents fournisseurs énergétiques. L’entreprise concernée vous proposera un rendez-vous pour mettre en marche votre compteur. Pour les nouvelles constructions, les délais de mise en service sont de 10 jours en moyenne. La tarification tourne autour de 48,72 euros TTC.

La mise en service d’un nouveau compteur dans un logement déjà raccordé

Il est bon de savoir que les délais et la tarification de la mise en service des nouveaux compteurs sont les mêmes pour tous les fournisseurs. Les prix dépendent de la rapidité de la prestation. Vous pourrez bénéficier d’une mise en service rapide pour un coût plus élevé. La mise en service standard est proposée à 26,23 euros TTC pour une attente de 5 jours. La version express sera disponible à 36,90 euros TTC avec le courant électrique accessible sous les 24 à 48 h. Enfin, la mise en service d’urgence vous fera profiter de l’électricité le jour même de votre demande. Cette formule est la plus chère moyennant un paiement de 127,62 euros TTC.

 

root_62r3p1p0